Premiers semis en terre

En Avril, le jardin commence à profiter de la chaleur du soleil. L’occasion rêvée pour finir de préparer la terre et retirer le paillage d’hiver, qui a rempli son rôle à merveille : garder la terre au chaud et bien humide.

Auteur : Aymeric

Le potager

J’ai eu l’heureuse surprise de constater que le broyat avait produit un humus parfait. Notre terre est meuble, et pleine de vie. Une agréable odeur de forêt s’en dégage, avec une belle couche de mycélium observable à l’œil nu.

Nous avons fait le choix de semer maintenant certaines variétés : Courgettes, Maïs, Poirée, Oignons rouges, haricots violet, à rame etc..

On tente notre chance car les risques de gelée sont faibles. Vu la quantité de graines à disposition, si ça ne prend pas, il suffira de recommencer une fois que tous les risques seront définitivement écartés.

Semis pleine terre

Les bacs

De l’autre côté du jardin les bacs sont, quant à eux, fins prêts à accueillir nos plants. La vie y prolifère et l’exposition est idéale pour les variétés que nous souhaitons cultiver.

Mise en route des bacs

Par ailleurs, nous y avons déjà semés quelques graines d’épinard et de céleri. Nous avons hâte de voir tous nos petites plantules pointer le bout de leur nez ! Le paillage ayant fait son office, il nous suffit de l’écarter pour y voir bon nombre de vers, cloportes etc…

Les bacs sont prêts

Les semis

Nos semis, quant à eux, ont bien poussé. J’ai tout de même quelques doutes car, comme chaque année, l’impatience à tendance à me faire démarrer les semis trop tôt. Cela provoque bien évidemment, des retards de croissances. Ils feront donc office de test pour que cette «erreur » ne se reproduise plus. Si, à terme, tout prend, nous allons avoir une soixantaine de pieds de tomates. Ce qui nous permettra d’en donner à nos proches, et d’en faire également des bocaux.

Les semis prennent la lumière

Pour pallier au possible retard de croissance des autres semis, nous en avons fait de nouveaux dans de petites serres. Nous avons décidé pour cela, de récupérer de vieux bacs de rangement en pvc qui traînaient dans le grenier. Ils contiennent principalement de nouveaux semis de tomates (noire de Crimée, noire russe etc..) et quelques plants de piments.

Serres fabriquées maison

Certaines plantations de salades et de fraisiers, ont aussi été réalisées. Il s’agit de notre premier essai en ce qui concerne les fraises.

Nous espérons que la future récolte sera à la hauteur de nos attentes. De nouveaux projets verront le jour au cours du mois de mai, comme : la création d’un hôtel à insectes, un bac châssis pour de nouveaux semis etc.. J’ai hâte de partager ça avec vous !

Aymeric

Cet article vous a plu?

Partagez le!

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest

2 réponses

Les commentaires sont fermés.

Recevez les nouvelles fraîches

Ne manquez plus rien, nouveaux articles, vie du potager ou encore les derniers Trucs & Astuces pour vous faciliter la vie. Recevez directement dans votre boite mail les nouvelles fraîches de Potagernération!

2020 POTAGERNERATION – Fait en France

Formulaire de contact

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

MERCI!

Votre message à été envoyé.

Nous ferons en sorte de vous répondre dans les meilleurs délais.

Retrouvez nous sur les réseaux!

15 Partages
Partagez14
WhatsApp
Enregistrer1